Rapport d’activités d’Agboville
27 Août 2003 par Nadine Assiemen Koffi
Edité par Vicki Walker
Le 28 août 2003 à la Mairie d’Agboville, WINROCK internationale Côte d’Ivoire a lancé une grande campagne de sensibilisation sur la prévention de l’exploitation des enfants dans les plantations de cacao.

La cérémonie d’ouverture officielle de l’atelier était présidée par le Sous-préfet d’Agboville représentant le Préfet de la région d’Agneby. Ont pris part à la cérémonie les personnalités du gouvernement, le représentant du Ministre de la formation professionnelle, les dignitaires du village, la société civile et les partenaires de WINROCK. Les sociétés Américaines de chocolat étaient représentées par Mr. Bill Guiton, Directeur exécutif de la Fondation Mondiale de Cacao (FMC), et l’Initiative Internationale de Cacao (IIC) par Melle Katherine Owens.

Beaucoup de journalistes et des représentants d’Associations de Femmes et de Jeunes ont assisté à la cérémonie. Quarante participants étaient attendus pour l’atelier et plus de soixante dix (70) ont répondu présents et participés aux débats à cause de l’intérêt qu’ils portent à la question.

Après le discours de bienvenu de Mme Koffi, (Coordinatrice du projet CLASSE), le Sous-préfet félicité WINROCK d’avoir choisi la ville d’Agboville et a déclaré la l’atelier sur le travail des enfants dans les plantations de cacao à Agboville officiellement ouverte.

Nous avons remarqué que la plupart des enfants sont susceptible de travailler dans les plantations pendant leurs vacances scolaires, ce qui peut les exposer au même risque de travail que les adultes. On note que la cause du travail des enfants en Cote d’Ivoire était mal interprétée et plusieurs versions ont été données. Il était donc important de donner une explication claire au cours de durant cet atelier. Le concept du travaille des enfants a été donné sur le bases de la Convention de Genève N° 182 avant de donné les détailles de que WINROCK avait programmé à travers le projet CLASSE. Mr Bill GUYTON a ensuite remercié toutes les parties impliquées dans le projet parce que pour lui CLASSE est un projet de développement humain.

Mr. Assamoi Yapo représentant du programme STCP, l’un des partenaires de WINROCK a définit les thèmes d’intérêt pour du programme, ses zones d’intervention et la formation technique des producteurs. Mr. Yapo a conclu en définissant les points de collaboration communs à STCP et Winrock International.

Pour une meilleure compréhension l’implication du travail des enfants dans les plantations de cacao, nous avons utilisé une stratégie participative et les sessions de « brainstorming » pour encourager les producteurs à décrire eux même le niveau d’implication des enfants et les dangers auxquels sont exposés. Après les échanges de point de vue avec les producteurs nous avons compris que l’implication des enfants dans le processus de production de cacao semblerait insignifiante. Nous avons tout de même insisté sur les alternatives qu’offrait l’éducation et les dangers auxquels les enfants sont exposés quand ils travaillent dan les plantations. Pour conclure nous avons donné d’avantage de détails sur les activités et les perceptives du projet CLASSE.

Un déjeuner officiel a clôturé l’atelier et les différentes délégations se sont rendues au Grand Morie pour la cérémonie d’ouverture du tournoi de Foot Ball. Cette cérémonie a été présidé par le sous préfet de Grand Morie assisté du le conseiller de la ville, Mr. Bill GUYTON , Melle Katherine Owens (IIC), le chef du village de Grande Morie et Mme. Koffi.

Après le coup d’envoi du donné par le préfet, le match spectacle féminin s’est déroulé et s’est terminé par le score de 1 but pour le Grand Morie et zéro (0) Agboville. Le match des enfants s’est achevé par un score final de un (1) pour Loaguié à zéro (0) pour Grand M1orié. Le match des seniors a été remporté par le Grand Morié avec un score de trois (3) à zéro (0). Les différents matchs étaient diffusés par la Radio nationale.

Au début des matches et pendant les mi-temps, la sensibilisation s’est faite par la troupe théâtrale SOTEKA, le défilé des « enfants sandwich » et quelques uns de nos messages. La fanfare jouait pendant tous les matchs pendant que des chanteuses accompagnaient la troupe par des danses.